Et si les esclaves d’Amérique s’étaient rebellés contre le christianisme imposé?

Imaginez, une litanie s’élevant des champs de coton avoir un enfant avec des mélodies typiques du black metal scandinave; ça donne Zeal and Ardor.

◊◊◊◊◊

Zeal and Ardor c’est Manuel Gagneux, un producteur Suisse vivant à New-York.  Dans une interview pour Noisey, il explique travailler sur un projet parallèle Birdmask, et qu’il poste anonymement et régulièrement sur le site 4chan pour avoir des retours. Il demande parfois des genres musicaux, en mixe 2 et crée un son en 30 minutes. Un jour il reçoit comme réponse « nigger music » (oui c’est 4chan hein…) et « black metal ». La création n’est pas immédiate mais l’idée est là, Devil is fine sort en avril 2016.

Ce mix des genres est particulièrement réussi et original. Les textes reprennent les bases du black metal; rituels sataniques, feu, sang et mort: In Ashes « burn the young boy, burn him good… » – Blood in the River « a good god is a dead one (..) a good lord is a dark one » « the riverbed will run red with the blood of the saints and the blood of the holy »; le tout avec une voix soul & blues laissant progressivement place à des riffs du grand Nord et des incantations pas des plus catholiques (Children’s Summon).

L’album est en écoute sur Bandcamp ⇓ N’hésitez pas à y faire un tour, on y trouve aussi le premier album. Edit: Leur page bandcamp n’existant plus, vous pourrez les retrouver sur Spotify ou sur Youtube.

En bref :

Cet album est une pure merveille, j’ai accroché dès les premières secondes Devil is fine. À écouter en toutes circonstances.

J’aime beaucoup le mélange des genres et/ou sonorités (j’ai aussi pas mal accroché à Shokran, qu’on vient de me faire découvrir), et même si l’on est pas spécialement fan du black metal, Zeal and Ardor mérite que l’on y jette une oreille.

Encore une merveilleuse découverte, et cette fois-ci grâce à Tracks – l’émission de la chaîne Arte.

Zeal and Ardor: Website | Facebook | Twitter

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *